Francais 

Centre International de Recherche et de Développement de l'Haptonomie

CIRDH Frans VELDMAN    
9 bis Villa du Bel Air - 75012 Paris
HAPTONOMIE AUTHENTIQUE ®

Editorial

Le mot de la Présidente

Nous sommes heureux de vous accueillir sur le nouveau site du Centre International de Recherche et de Développement de l’Haptonomie Frans Veldman, qui vous offrira de nouvelles possibilités d’informations, de documentations concernant les formations et l’évolution de l’haptonomie depuis son arrivée en France dans les années 80 et ses avancées théorico-pratiques. Il permettra aussi une interaction active  entre ses membres.

« CIRDH FRANS VELDMAN » : une nouvelle appellation qui veut ainsi rendre hommage au fondateur de l’haptonomie, décédé en 2010, et qui témoigne que notre centre est le seul auquel il a légué de son vivant la transmission de la formation et de la recherche après sa disparition, avec le soutien et la participation à nos côtés, de Anne Marie Veldman van Polen, toujours installée dans les anciens locaux du premier CIRDH  à Oms, dans les Pyrénées Orientales.

Le centre du CIRDH espagnol, à Saragosse ayant pour président le Dr, Jaime Robert Torres, et la Fondation suisse, à Fribourg, dont le président est le Dr Marc Pierre-Humbert, qui ont été créés du vivant de Frans Veldman et sous son impulsion, demeurent activement en lien de formation et de recherche avec le centre parisien.

Il n’est pas inutile de le rappeler, car la richesse et la créativité qu’apporte cette approche dans les différents domaines du soin, de la santé et je l’espère un jour, de l’éducation, sont telles qu’elles ont donné lieu à de multiples « inspirations », déviances et appropriations diversement dommageables pour les personnes croyant de bonne foi se former et pour les personnes en demande d’accompagnement de grossesse ou en demande de soin.

S’il en est malheureusement de la sorte pour toute discipline novatrice, la chose est ici plus grave, car il y a non seulement réduction d’une approche affective en « technique » vidée de sons sens, mais marchandisation de ce qui touche l’âme et l’affectif, ce pourquoi Frans Veldman insistait tellement fortement sur la dimension éthique en cours de formation et à l’engagement éthique des praticiens formés.

Il avait coutume de  nous dire : « Il faut faire tabula rasa ! ». Comme c’est difficile, après tout le formatage relationnel des mondes médicaux et para médicaux à l’efficacité et à la distance !

Il disait aussi, « Vous entrez dans un autre monde ! »

C’est vrai d’emblée, parce qu’au début des formations, on ne comprend rien, ou pas grand chose, mais que si l’on est sensible, on « voit » ce qui se passe dans la clinique, et on « sent » pour soi-même, la qualité si particulière de ce contact thymo-tactile et cela encourage à poursuivre l’aventure et la découverte, si l’on y est prêt.

Mais avec le temps et la maturation de ses propres facultés affectives, on découvre la portée, la profondeur et le « révolutionnant », pour tout soignant -et humain plus largement- soucieux de soulager la souffrance d’autrui, de la force d’une aide, qui promeut toujours ce qui demeure sain chez l’autre, en appelle dans le soin, à son intentionnalité, son positionnement et sa responsabilité, tout en lui restituant, avec l’application de la compétence du domaine soignant qui est le sien, complétude d’être, courage et désir de vivre.

J’ai bien conscience que des mots à l’éprouvé il y a tout l’écart, pour faire image, de la lecture du manuel d’usage du vélo, avec le moment de l’enfourcher pour la première fois ! 

Mais que ce site vous soit accueillant, que vous ayez plaisir à sa lecture, même si elle est parfois un peu ardue, et que vous y trouviez ce que vous cherchiez, et peut-être même rencontriez ce que vous ne cherchiez pas, à la manière de Pablo Picasso, qui disait : « Je ne cherche pas, je trouve ! » 

Dr Dominique Décant-Paoli,

Présidente du Cirdh Frans Veldman