Francais 

Centre International de Recherche et de Développement de l'Haptonomie

CIRDH Frans VELDMAN    
9 bis Villa du Bel Air - 75012 Paris
HAPTONOMIE AUTHENTIQUE ®

Haptopsychothérapie

Psychothérapie haptonomique ou haptopsychothérapie

L’haptopsychothérapie est une forme d’assistance, de thérapie qui vise à aider la personne à établir, restaurer ou développer sa santé psychoaffective.

Elle peut, dans les maladies psychiques au long cours, permettre un vécu différent, en faisant appel aux facultés affectives enfouies et ignorées de la personne, ce qui l’aide à reprendre activement pied dans sa vie, avec la maladie.

Elle s’adresse aux personnes en souffrance, ou présentant un malaise existentiel. Elle leur offre la possibilité de mobiliser elles-mêmes leurs ressources liées au désir et au plaisir de vivre. Dans le vécu de sécurité instauré par la relation thymotactile  affectivo-confirmante – qui fonde le support psychothérapique –, la personne accède peu à peu à l’autonomie de sa relation affective avec ses semblables. Dans les psychopathologies graves, elle aide à retrouver les ressources affectives propres, pour intégrer la maladie et y faire face.

Elle permet un abord original des troubles dus à des carences affectives très précoces.

Au cours des toutes premières rencontres, la personne découvre et reconnaît les restrictions et limitations qui, dans le domaine affectif, se sont établies chez elle en réponse aux manques et frustrations de sa vie relationnelle avec autrui. En outre – et de façon essentielle – elle découvre qu’au-delà des adaptations inadéquates d’appréhension et de crainte qu'elle a bâties au mieux de ce qu'elle pouvait, elle a la capacité de mettre en œuvre des facultés affectives qui lui sont singulières et qui restaient  en attente. Elle peut vivre sans feinte, sans être sur la défensive ni dans la fuite.

Peu à peu, elle explore ses propres facultés affectives. Dans le vécu de sécurité instauré par la relation affectivo-confirmante, elle ne craint plus de vivre ses sentiments. Faisant expérience d’elle-même, elle restaure et développe son goût de vivre et mûrit sa relation affective avec ses semblables. Elle développe des sentiments de sécurité intérieure, de conscience de soi et de confiance en-soi. Ces sentiments sont la base nécessaire pour engager et entretenir des relations affectives dans les rapports humains, en toute sécurité et authenticité.

Lire la suite

Au cours de l’accompagnement, se développe un sentiment de bien-être, de complétude, sentiment par lequel elle se vit comme une unité, une entièreté (koïnesthésie).
Les expériences relationnelles éprouvées lors des rencontres thérapeutiques, dans ce qu’elles ont de confirmant et d’inédit, conduisent à un remaniement du monde vécu, de la représentation intériorisée de soi-même. Vivre son propre bon dans la relation à l’autre contribue peu à peu à ces transformations psychiques et affectives.

Sans ignorer l'arrière-plan médical et psychiatrique, ou psychopathologique de la personne qui consulte, l'haptonomie ne méconnaît pas non plus – et surtout pas – les signes qui amènent à demander de l’aide. Mais c’est au-delà de l’historicité de la personne qu'elle participe au dépassement de cette souffrance ; que celle-ci résulte d’expériences traumatiques ou de constructions issues des manques dans le développement psychique et affectif.

Les sentiments et émotions se manifestant au niveau de la corporalité affective vécue dans sa spontanéité et son authenticité lors des rencontres successives, on comprendra que l’haptonomie veille à ce que cette expression ne soit pas contrariée. Aussi ne met-elle jamais en œuvre d’apprentissages ou de techniques visant à corriger la manière d’être corporelle ; ceci bloquerait la libération des sentiments et des émotions.

Pour cette raison, l’haptopsychothérapie  est incompatible avec les approches corporelles telles que le yoga, la somatothérapie, le rebirth… toutes celles qui font appel, en particulier, à des techniques respiratoires.