Francais 

Centre International de Recherche et de Développement de l'Haptonomie

CIRDH Frans VELDMAN    
9 bis Villa du Bel Air - 75012 Paris
HAPTONOMIE AUTHENTIQUE ®

Accompagnement haptonomique pré et postnatal

Accompagnement haptonomique pré et postnatal des parents et de leur(s) enfant(s)

Cet accompagnement favorise le développement de la relation affective, active, entre la mère, le père et l’enfant.
Son projet est donc plus vaste qu’une préparation à l’accouchement qui cependant y est incluse. Il aide à l’instauration et au développement  du sentiment de parentalité. Il sollicite la participation relationnelle de l’enfant dès la conception, dans le giron maternel. L’haptonomie appelle « giron » le « nid affectif » formé par l’utérus, le périnée, le diaphragme thoracique et les muscles abdominaux qui fonctionnent comme un ensemble dès que la mère est en contact affectif avec son enfant. Conduit dans une ambiance de sécurité, de tendresse et de confiance, l’accompagnement se poursuit après la naissance, jusqu’à l’acquisition de la marche, étape majeure de l’autonomie. La qualité relationnelle affective qui s’établit entre les parents et l’enfant s’avère préventive des troubles du « devenir-soi ».

Cet accompagnement procure aux couples un approfondissement de leur relation et modifie profondément le vécu des parents et de l’enfant lors de la grossesse. Il constitue aussi une aide précieuse lors des grossesses pathologiques, qu’elles relèvent d’une problématique psychoaffective, ou qu’elles nécessitent une prise en charge médicalisée.
L’accompagnement haptonomique  est en principe réservé aux couples. Mais si le père est définitivement absent,  l’accompagnant aidera la femme à trouver un ou une proche qui l’assistera pendant les séances et au moment de l’accouchement. (Cf. paragraphe Quand il n'y a pas de couple prental).
Cet accompagnement permet de vivre une relation de tendresse lorsque l’enfant est encore dans le giron de sa mère. Il comporte toujours une dimension joyeuse. Il est souhaitable de le débuter le plus tôt possible dans la grossesse.

Il favorise également l’accueil du nouveau-né au moment de la naissance et après celle-ci. Très tôt, l’enfant acquiert une sécurité de base qui l’invite à l’autonomie, à la communication et à la confiance. Ces liens ont une influence sur son développement ultérieur.

La relation affective qui s’établit pendant cet accompagnement entre le père, la mère et l’enfant, favorise l’épanouissement du sentiment de parentalité partagé, de responsabilité affective vécue ensemble. Les parents découvrent qu’ils peuvent se soutenir l’un l’autre et soutenir l’enfant dans son développement physique, psychique et affectif, tout en lui donnant une place bien à lui, et ce, longtemps avant sa naissance. Ils l’invitent  à prendre l’initiative dans la rencontre. Ainsi, s’instaurent déjà les bases d’une relation : celle-ci comporte une dimension éducative, orientée vers l’autonomie, laquelle est favorisée par la sécurité affective. L’enfant, dès sa vie prénatale, est intégré dans une vie d’échanges, non seulement avec sa mère et son père mais avec ceux qui l’entourent. Cela pose les bases de son ouverture à une vie sociale dans laquelle chacun trouve sa place, quel que soit son âge et donne toute sa valeur au respect mutuel.